Vanyñho© 2019

  • Facebook Social Icon
  • Instagram Social Icon
  • YouTube Social  Icon

J'ai commencé le Samba No pé en 2009, à mon arrivée sur Paris, par l'intermédiaire du Tropical Show. Progressivement, on commence à m'appeler pour quelques événements...

Samba No Pé

La Samba (qui est normalement masculin et non féminin) est avant tout une culture issue de l'esclavage du brésil. Les racines sont africaines. Son développement est brésilien. Cet art a considérablement et continue d'évoluer, aussi bien sur le plan musical que sur le plan de la danse. 

Je me suis pris de passion pour la Samba No Pé (littéralement Samba des pieds), qui est la Samba connue du fait du carnaval de Rio. A titre d'exemple, la Samba de Bahia est complètement différente. De plus, tous les états du Brésil ne dansent pas la même danse, chaque état présente ses propre spécificités. 

La Samba No Pé se danse généralement seul, aussi bien dans la rue qu'en show ou qu'au Sapucaï (également connu sous le nom de Sambodromo). Les femmes dansent différemment des hommes, et de nouveaux styles apparaissent régulièrement.

Je me suis spécialisé pour le style Malandro (masculin) tout en développant le style Mulata (féminin). Cette polyvalence est une force pour les cours que je donne, les prestations et pour la parfaite compréhension de la Samba No Pé.

Pour bien s'imprégnier de cette culture, il est essentiel de se rendre sur les terres de son développement, en particulier sur Rio, dans les grandes écoles de Samba souvent situées dans les favelas. Certains anciens maîtres de Capoeira connaissent aussi parfaitement les clés de cet art.

La Samba continue et continuera son développement aussi bien au Brésil que sur les 5 continents, et c'est à chacun de nous de s'assurer de sa transmission aux générations futures.